Parler une langue étrangère peut modifier notre comportement

Pourquoi notre capacité à parler d’autres langues influerait-elle sur notre manière de nous exprimer et du même coup sur notre personnalité ?

Dans un article de Quarz qui reprend les travaux de Nairan Ramírez-Esparza, une professeure-assistante en psychologie sociale à l’université du Connecticut aux États-Unis, on apprend que des personnes bilingues disposeraient de plusieurs personnalités, qui changeraient en fonction de la langue qu’elles parlent. Selon elle, nos croyances et notre perception d’une culture associée à une langue influenceraient notre comportement lorsque nous la parlons.

Par exemple : Tony qui a grandi en parlant anglais et espagnol, puis a appris le français, dit que lorsqu’il parle français, il se sent « sophistiqué, élégant, suave ». Son opinion des Français et de la culture ? « Intelligent, élégant, admirable ».

De même, un autre témoin affirme se sentir « prudent, réservé et inconfortable », lorsqu’il parle russe. Mais lorsqu’il s’exprime en anglais, il se décrit comme « curieux, ouvert et libre ».

Grâce à un petit exercice de rédaction dans lequel des Mexicano-Américains ont dû décrire leur personnalité, Nairan Ramírez-Esparza a constaté que les sujets de l’étude adoptaient des comportements différents selon la langue qu’ils utilisaient.

En espagnol, les participants avaient tendance à évoquer leurs relations avec leur famille et leurs proches, ou encore leurs loisirs, alors qu’en anglais, ils faisaient davantage état de leurs objectifs professionnels ou scolaires et de leurs activités quotidiennes.

Dans une précédente étude, son équipe et elle-même avaient alors fait passer, des tests de personnalité à des Mexicano-Américains, en anglais et en espagnol. Dans ses conclusions, elle avait alors observé davantage d’«extraversion», d’«amabilité» et de «conscience de soi», lors des tests pratiqués en anglais.

D’après les auteurs, ces différences seraient encore une fois potentiellement expliquées par la perception et la compréhension de la culture américaine – plus axée sur l’accomplissement individuel et valorisant «l’amabilité superficielle», tandis que la culture hispanique, ou mexicaine en l’occurrence, serait par exemple plus axée sur la collectivité que l’individu.

«La langue ne peut être dissociée des valeurs culturelles de celle-ci. Vous vous projetez à travers les valeurs culturelles de la langue que vous parlez», appuie-t-elle dans une interview à Quartz.

Quoiqu’il en soit, si la langue parlée renvoie certainement à différentes strates de notre personnalité, elle renvoie également à différentes façons de percevoir et d’interpréter le monde…

Chez Birdwell, nos formateurs sont natifs et bien entendu, lors de séances en face à face ou en petit groupe, ils transmettent aussi leur culture avec passion. De même que  lors de nos séjours en immersion, les apprenants ne sont pas seulement en train d’apprendre de nouveaux mots de vocabulaire et des règles de grammaire, ils sont également en train de découvrir un pan de leur personnalité peut-être encore inexploré.

Laisser un commentaire

INSCRIPTION NEWSLETTER

Recevez notre actualité directement dans votre boîte mail !

Articles

Lieux de formation

Nos formations près de chez vous…

Lire plus

Demos

Disposition

Large
Boîte

Mode de navigation