Où en est l’appli CPF ?

« L’appli CPF » permettra à tout bénéficiaire du CPF, à partir d’un smartphone, de choisir l’offre de formation la mieux adaptée à son projet.

Annoncée pour novembre 2019, cette application permettra, dans sa version finale (début 2020) à tout un chacun de gérer et de payer ses formations directement avec ses droits CPF. En attendant, il faudra toujours se tourner vers son OPCO pour mobiliser ses deniers. 

L’objectif de cette application est de rendre l’utilisateur plus autonome

Actuellement la Caisse des Dépôts n’étant pas encore financeur (elle ne le deviendra qu’en 2020) ce sont les OPCO qui assurent le financement des formations jusqu’en fin 2019. Le bénéficiaire doit donc imprimer son dossier et faire le tour des financeurs. Le financeur revient ensuite vers la Caisse des Dépôts et consignations qui décrémente le compteur et clôt le dossier.

C’est encore un peu compliqué, mais devrait se simplifier début 2020, quand le parcours de mobilisation du CPF sera complètement dématérialisé.

5 000 organismes de formation sont déjà préinscrits sur la plateforme.

Du point de vue des organismes de formation, il est nécessaire de répondre à certains critères pour s’inscrire sur cette application :

  • Etre certifié qualité, par un organisme accrédité par le COFRAC ou par une autorité apportant des garanties équivalentes. Un délai est cependant laissé aux organismes jusqu’au 1/01/2021, le décret qualité du 30/06/2015 continuant à s’appliquer entre temps.
  • Etre à jour de ses obligations réglementaires (bilan pédagogique et financier, par exemple)
  • Déposer son offre éligible dans un format déterminé
  • Consulter les demandes d’inscription et y répondre dans un délai déterminé.

Où en est-on à quelques mois de la livraison de cette application ?

Dans un article du 20/11/2018, Laurent Durain, directeur de la formation de la direction des retraites et de la solidarité de la Caisse des Dépôts et consignations, expliquait que le développement de l’appli était en bonne voie et présentait ce calendrier :

– 1er janvier 2019 : bascule des CPF en euros, refonte du site internet, élargissement des formations éligibles ;
– 1er semestre 2019 : ouverture aux organismes de formation de l’espace test de saisie de leur catalogue ;
– Juillet 2019 : saisie de l’offre de formation par les organismes de formation ;
– Automne 2019 : lancement de l’application CPF, c’est-à-dire de l’achat direct pour les usagers ;
– Janvier 2020 : possibilité d’abondements des comptes CPF, sans intermédiation.

Quelques questions non résolues subsistent encore…

Cette application n’étant annoncée que sur smartphone, comment feront les personnes qui n’en ont pas ?

Dans un article de Focus RH, Stéphane Diebold, président fondateur de l’AFFEN (Association française pour la Formation en entreprise et les Usages numériques), s’interroge : « … le taux de pénétration parmi les actifs de niveau « baccalauréat et + » est de 86 %, alors qu’il tombe à 37 % pour les non diplômés. Les moins qualifiés sont donc ceux qui profiteront le moins de l’application. Pourtant, ce sont peut-être eux qui en ont le plus besoin. »

Chez Birdwell, nous suivons tout ça de très près et sommes prêts à référencer nos formations en langues dès le mois de juillet ! Pour en savoir plus sur nos formations et l’utilisation de vos droits CPF pour les financer, n’hésitez-pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Demos

Disposition

Large
Boîte

Mode de navigation