Est-il difficile d’apprendre le chinois ?

Nous l’avons dit dans un précédent article, le chinois est la langue la plus parlée au monde (1.3 milliards de locuteurs natifs). De plus, depuis dix ans, les échanges commerciaux avec la Chine n’ont cessé d’augmenter et ce pays est devenu notre sixième partenaire commercial. Les postes bilingues chinois ont donc explosé ces dernières années avec une grande majorité d’offres d’emplois de commerciaux et d’acheteurs. Connaître le chinois est donc un véritable atout pour votre CV.

En ce qui concerne l’apprentissage de cette langue, les idées reçues sont courantes : On entend dire que c’est une langue complexe, que c’est impossible à apprendre à cause de l’écriture, que notre oreille européenne n’est pas capable de reconnaître les sons chinois, que les européens n’ont aucun repère pour apprendre cette langue.

Pourtant, il n’est pas si difficile d’atteindre un niveau intermédiaire suffisant pour partir travailler en Chine, à condition de maîtriser le vocabulaire propre à son secteur professionnel.

Complexité

Le mandarin que l’on désigne par « chinois » chez nous, est une langue très logique, mais ce n’est pas la même logique qu’en français.

Par exemple, en chinois certaines phrases n’ont pas de verbe et quand il y en a, les verbes ne sont pas conjugués.

Exemple : Lire = dú ; Tu lis = Nǐ  dú

 Les mots seuls veulent dire beaucoup de choses différentes, c’est seulement quand le mot est inclus dans une phrase que le mot prend tout son sens.

Une fois qu’on a compris la logique, ça devient plus facile…

L’écriture

Pas besoin d’apprendre à lire et écrire le chinois pour le parler. Les formateurs utilisent l’alphabet latin pour retranscrire phonétiquement les mots (méthode pinyin). Cependant pour vivre en Chine, il vaut mieux connaître au minimum 400 caractères (sur 50 000 que compte la langue chinoise).

Reconnaissance des sons

Tout est dans le ton ! En chinois on utilise CINQ « tons » qu’il est indispensable de comprendre et de distinguer sous peine de faire des contresens malheureux. Les 5 tons sont marqués avec divers signes diacritiques ou accents qui changent complètement le sens d’un mot.

C’est en pratiquant régulièrement qu’on peut progresser.

Manque de repère

Pour vraiment apprendre cette langue, il faut réussir à s’immerger dans un mode de pensée complètement différent, donc s’intéresser aussi à la culture et à l’histoire de la Chine.

D’après Alexandre Zouaghi (Master de Langue et Civilisation chinoise de l’université Paris VII et lauréat du Capes de chinois), professeur de mandarin au Lycée International de Londres, « Il y a beaucoup d’idées reçues sur le chinois qui a la réputation d’être très difficile, notamment à l’écrit. Il s’agit en réalité d’une langue qui fonctionne tout à fait différemment, et qui s’apprend doucement sur du long terme : elle n’est pas du tout réservée à une élite et tout le monde peut y arriver. »

Chez Birdwell, nos formateurs experts en chinois sont natifs et spécialisés dans la formation professionnelle : Ils sont donc habitués à enseigner leur langue et le vocabulaire nécessaire à l’exercice de votre métier dans votre secteur professionnel. Pour en savoir plus, contactez-nous !

Laisser un commentaire

INSCRIPTION NEWSLETTER

Recevez notre actualité directement dans votre boîte mail !

Articles

Lieux de formation

Nos formations près de chez vous…

Lire plus

Demos

Disposition

Large
Boîte

Mode de navigation