CPF / Employeur

IMAGE_CFP_COLABORATEUR

Accompagnez vos collaborateurs dans l’utilisation de leur CPF

La réforme de la formation, initiée par la loi du 5 mars 2014, a fait évoluer le DIF (droit individuel à la formation) vers Le CPF (Compte Personnel de Formation) et encourage l’évolution professionnelle des salariés via le développement de qualifications professionnelles.

Dans le cadre du CPF, les formations linguistiques sont très représentées : 50% des demandes CPF concernent des formations en langues. Dont 90% de ces demandes pour des formations en anglais : en 2017, le TOEIC et le BULATS figuraient dans le top 3 des certifications ciblées.

Accompagnez vos collaborateurs dans la mobilisation de leurs droits CPF et aidez-les à choisir la formation linguistique la mieux adaptée à leur situation professionnelle.
Dans un cadre « co-construit » employeur/salarié les droits CPF mobilisés par vos salariés permettront d’améliorer leurs compétences dans la langue choisie et de faire évoluer leur carrière.

Il s’agit alors d’un CPF pendant le temps de travail ou « CPF accompagné » nécessitant une attestation/autorisation d’absence de la part de l’employeur.

L’anglais est de loin la langue la plus demandée dans les formations qui mobilisent le Compte Personnel de Formation des demandeurs d’emploi et des salariés confondus.

POURQUOI ?

  • Pour une plus grande implication de vos collaborateurs dans leur formation grâce à ce co-projet.
  • Pour développer les compétences professionnelles de votre collaborateur et améliorer la performance de votre entreprise.
  • Pour bénéficier de leviers de financement que vous n’avez peut être pas via le PLAN de formation.
  • Pour guider vos collaborateurs vers un parcours de formation adapté, personnalisé et de qualité.

COMMENT ?

  • Le collaborateur prend contact avec l’organisme de formation pour faire le point sur le parcours éligible souhaité.
  • Le collaborateur transmet et étudie le devis obtenu avec son entreprise.
  • Le collaborateur remplit sa demande de formation sur moncompteformation.gouv.fr.
  • L’entreprise fait la demande de prise en charge auprès de l’organisme financeur avec possibilité d’abondements  (par accord d’entreprise, de groupe, à défaut de branche …).
  • A réception de l’accord de prise en charge et du plan de financement validé, la formation peut démarrer.

FAQs

A partir de 2019, la formation des salariés peut être prise en charge par le CPF de trois manières différentes :

  1. La formation est un projet personnel : le salarié finance sa formation, en dehors de son temps de travail, avec ses droits CPF. Il est libre de mobiliser ses droits sans l’accord de son employeur. Pour cela, il doit créer un dossier de formation sur le site moncompteactivite.gouv.fr et le transmettre à son financeur habituel (OPCA/OPCO).
  2. La formation est un projet partagé avec son employeur : les formations éligibles au CPF peuvent être co-financées, sur le temps de travail ou non, y compris dans le cas des professions réglementées. A partir de 2020, les employeurs pourront venir  abonder les droits CPF de leurs salariés selon des modalités en cours de définition.
  3. La formation est proposée dans le cadre d’un projet d’entreprise : le salarié est formé sur son temps de travail et le projet est financé sur le Plan de Développement des Compétences de l’employeur. Par accord d’entreprise, l’employeur peut définir une liste de formations éligibles au CPF et mobiliser les droits CPF de ses salariés avec leur accord explicite.

Chaque année, les droits CPF sont inscrits automatiquement sur le compte du salarié en fonction de son activité. Ils sont calculés à partir des déclarations sociales de l’employeur (DSN).

Jusqu’en 2018, le solde était calculé en heures composé du reliquat du solde DIF (visible sur la fiche de paie de Déc 2014 ou Janvier 2015) + le cumul CPF depuis janvier 2015.
A partir du 1er janvier 2019, ce solde a été converti en Euros. Il est visible dans l’espace personnel sur moncompteformation.gouv.fr

• Principe : 500 €/ an dans la limite de 5000 €, 800 € / an dans la limite de 8000 € pour les salariés de niveau infra V (CAP, BEP).

Si les droits sont insuffisants pour financer une formation, des financements complémentaires peuvent être mobilisés : il s’agit d’abondements et de dotations.

Dans le cadre du CPF, vos salariés peuvent se former dans les langues suivantes :

• Anglais
• Allemand
• Espagnol
• Français Langue Etrangère
• Italien
• Chinois
• Arabe
• Portugais
• Russe

Pour chaque formation, un test certifiant devra être passé en fin de parcours. Pour l’anglais par exemple, plusieurs tests sont disponibles dont les deux plus courant :

• Le BULATS, code 131205

• Le TOEIC, code 131204

Une formation CPF pendant le temps de travail, aussi appelée « CPF accompagné » signifie que votre collaborateur mobilise ses droits CPF dans un projet de formation « co-construit » avec son employeur. L’employeur accepte que sa formation se fasse sur ses heures de travail. Il devra lui fournir une attestation/autorisation d’absence. Cela implique aussi deux autres éléments importants : d’une part, qu’il bénéficie alors de l’aide administrative du service RH dans le montage de son dossier et d’autre part, que les leviers de financement de son projet de formation peuvent être plus conséquents.

Une formation CPF hors temps de travail, aussi appelée « CPF autonome » signifie que votre collaborateur mobilise ses droits CPF à sa seule initiative et de manière totalement autonome. Sa formation est par défaut confidentielle. Il n’a pas pour obligation d’en informer son employeur.  Cela implique deux choses : sa formation devra se dérouler en dehors de ses journées de travail et il devra effectuer seul les démarches administratives pour déclencher son dossier formation auprès de l’organisme financeur.

En savoir plus sur les modalités de demande formation.

Le financement du compte personnel de formation repose sur une contribution CPF de la masse salariale brute des entreprises de 10 salariés et plus.  Les montants financés par le biais de cette contribution peuvent être plafonnés et donc se révéler insuffisants pour financer une formation. Des abondements peuvent alors compléter ce financement.

Si vous êtes une entreprise de moins de 10 salariés, vous versez une contribution formation professionnelle de 0,55% à votre OPCA/OPCO (0,15 % pour la professionnalisation et 0,40 % pour le plan de formation).Vous ne versez pas de contribution spécifique CPF. Toutefois vos salariés peuvent utiliser leur Compte Personnel de Formation en bénéficiant des fonds mutualisés de votre OPCA/OPCO.

Si vous êtes une entreprise de 10 salariés et plus, vous versez 1% de votre masse salariale brute à la formation professionnelle. Aujourd’hui collecté par votre OPCA/OPCO, ce versement sera collecté par les Urssaf à partir de 2021. La Caisse des dépôts en assurera la gestion.

En 2019, les OPCA se réorganisent et deviennent des OPCO, c’est-à-dire des Opérateurs de Compétence.
Ces nouveaux opérateurs seront officiellement désignés à partir d’avril 2019. D’ici là, les OPCA, organisés par branche professionnelle ou par secteur d’activité, continuent d’assurer leur rôle de collecte et de mutualisation des fonds de la formation professionnelle.

L’OPCA/OPCO est définit en fonction :

  • Du code de votre entreprise ;
  • De sa convention collective.

S’il n’y a pas d’accord collectif, l’entreprise est libre de choisir l’OPCA de son choix.

Contactez-nous maintenant : formation@birdwell.fr

Des questions sur votre CPF ?

Un conseiller répond à toutes vos interrogations et vous indique où trouver les informations utiles !

Un conseiller vous guide dans l'accompagnement de vos collaborateurs

Demos

Disposition

Large
Boîte

Mode de navigation